Soutenons Vincent Lambert

Le Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne a validé la décision de provoquer la mort de Vincent Lambert en le privant d’alimentation et d’hydratation.

Mercredi 6 février 2019

« Vincent Lambert n’est pas du tout en fin de vie, il n’est pas du tout pris en charge comme il devrait l’être. »
Sur KTO, Marie-Anne Chéron, rédactrice en chef à Généthique, revient sur la décision du tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, qui s´est prononcé la semaine dernière en faveur de l´arrêt des soins de Vincent Lambert :

Jeudi 31 janvier 2019

COMMUNIQUÉ

Le Tribunal Administratif de Châlons-en-Champagne a validé la décision de provoquer la mort de Vincent Lambert en le privant d’alimentation et d’hydratation.

Le Tribunal a écarté d’un revers de la main l’avis des 59 médecins spécialistes de l’évaluation des patients comme Vincent qui lui ont écrit le jour de l’audience. Ces médecins expliquaient que l’évaluation faite en une journée par les experts était contraire aux règles de l’art médical et que l’expertise ne pouvait avoir aucune fiabilité scientifique.

Évidemment, les avocats vont saisir le Conseil d’État et cela va suspendre provisoirement la procédure d’arrêt des soins.

Nous continuons le combat pour Vincent et pour son transfert dans une unité spécialisée.

***